L’Équipe

Voici l’équipe de la revue Milieu(x)! (Sans ordre précis)

Vous pouvez d’ailleurs faire leur connaissance plus bas !

Équipe Éditoriale

  • Mathieu Gagnon
  • Louis-Étienne Pigeon
  • Raphaël Zummo
  • Jonathan Durand Folco
  • Anne-Sophie Trottier
  • Frédéric Dubois

Graphisme

  • Pierre-Louis Cauchon

Membres honoraires

  • Fannie Bélanger-Lemay
  • Jean-Michel Lapointe

 

Mathieu Gagnon

Issu du roc abitibien du début des années 1980, Mathieu Gagnon a grandi autour de et dans la Vieille Capitale nommée Québec. Après un baccalauréat multidisciplinaire en anthropologie, sciences politiques et philosophie, c’est sur le chemin de cette dernière qu’il s’engage, d’abord dans une réflexion morale sur le mépris envers les Premières Nations à la maîtrise, puis dans une réflexion conceptuelle sur le sens de la culture. Ce parcours académique fut accompagné d’une démarche sur le terrain, que ce soit dans l’accompagnement d’une troupe de théâtre d’interculturation (le Tour de Babel) à Kitcisakik, dans l’implication politique à Québec ou dans l’aventure de la revue Milieu(x). Mathieu Gagnon a écrit autant dans des journaux grand public que dans des périodiques académiques, notamment dans Le Devoir, Presse-toi à gauche!, Le Soleil, l’Aut’journal, Éthique publique, Canadian Journal of Law and Jurisprudence et Studies of New and Emerging Technologies.

pom

Louis-Étienne Pigeon

Louis-Étienne Pigeon détient un doctorat en philosophie de l’Université Laval, à Québec, où il enseigne l’éthique de l’environnement dans le cadre de divers programmes de formation scientifique. Ses champs d’intérêts philosophiques comprennent également la philosophie politique, la philosophie japonaise et la phénoménologie.

Raphaël Zummo

Raphaël Zummo est en pleine gestation d’une thèse en philosophie et c’est au jardin communautaire qu’elle prend le mieux racines : le devenir du territoire s’y partage avant ses fruits. Militant à l’âme douce, il apporte régulièrement ses idées au compost afin que toutes vertus nourricières s’y attachent. De la musique résonne dans ses rêves et c’est peut-être là aussi que se trouve la clef de la polyphonie sociale à laquelle il aspire. Il tend à vivre sa vie sous l’égide du cycle saisonnier et c’est peut-être pourquoi vous ne pouvez l’arracher à la perpétuelle révolution de ses roues de bicyclette sans qu’il se sente moisir. En mouvement, toutes voiles au vent, nos amitiés à l’ouvrage !

Jonathan Durand Folco

[À venir]

Jonathan Durand Folco

Anne-Sophie Trottier

Anne-Sophie Trottier est titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en études littéraires, même si elle a un faible depuis toujours pour la philosophie. Libraire aux librairies Pantoute & Saint-Jean-Baptiste, elle y passe la plupart de ses journées, même lorsqu’elle ne travaille pas. Elle fait également partie du comité éditorial de la revue Chameaux, la revue d’études littéraires de l’Université Laval. Gréviste aguerrie du printemps 2012, elle a à cœur la justice sociale et la lutte contre le capitalisme elle va donc à beaucoup de manifestations qui ne servent finalement pas à grand-chose. Ces causes se défendent peut-être mieux dans la forme du dialogue d’idées que porte le médium de la revue. Amoureuse des mots, des gens, des arts et de la forêt, elle espère que, comme Dostoïevski disait, la « beauté sauvera le monde ».

39979663_321415565089924_8478545113394446336_n

Frédéric Dubois

[À venir]

37640879_10156585885396477_4854170710794305536_n-e1534093540339.jpg

Pierre-Louis Cauchon

[À venir]

 

MEMBRES HONORAIRES

L’équipe de la revue Milieu(x) ne cesse d’évoluer au fil des années. Certains membres se joint à nous en cours d’aventure . D’autres ont dû nous quitter en raison des aléas de la vie. Vous demeurez toujours pour nous des membres de l’équipe 🙂

Fannie Bélanger-Lemay

Née, les yeux grand ouverts, dans une chambre d’hôpital avec vue sur le coin des rues Bélanger et Lemay, mon coin de pays s’offrait tout à moi. Je l’ai pris du regard, des mains et de la bouche, je l’ai exploré à pied, à vélo, en train, en avion et parfois même en voiture. Après avoir visité chacune des régions du pays, excepté la Beauce pour cause d’incompatibilité politique aiguë, j’ai traversé une grande flaque d’eau et me suis retrouvée dans une ville dite lumière, en fait beaucoup plus sombre que nos flambants hivers. Revenue en terre natale, c’est à Québec que je m’installe.

Curieuse de nature, et de tout, les contradiction ne m’effraient pas : j’y cherche les liens, les relations et les points de passage. Droit, informatique, philosophie, autant d’approches de la logique de l’esprit humain que j’aurai tâtées. Mes travaux de maîtrise en philosophie portent sur ce qui nous permet de parcourir notre ville, notre pays, notre monde : je m’interroge sur les conditions de justice des transports.

Jean-Michel Lapointe

[À venir]

Advertisements